assurance chat pas cher

Les signes d’une maladie cardiaque chez les chats

La maladie de cœur est difficile à déceler chez les chats. En effet, dans la plupart des cas, les symptômes peuvent passer inaperçus ou sont absents. C’est une raison pourquoi cette maladie est qualifiée de « tueur silencieux » chez les chats. Les propriétaires ne remarquent pas le problème que quand la maladie arrive à un stade avancé. En plus, les chats peuvent adapter leur mode de vie par rapport à leur capacité physique.

Les signes avant-coureurs

Une respiration plus rapide ou plus profonde chez les chats peut donner l’alarme d’une maladie cardiaque. En effet, cette maladie est souvent associée à un développement de liquide dans les poumons. Le chat a donc beaucoup de difficulté à respirer et parfois cette respiration s’accompagne de sifflement.

On peut également remarquer une baisse de tonus chez les chats. Ils ne jouent plus comme avant. Parfois, ils dorment beaucoup plus que d’habitude et limitent les déplacements. Les chants ne sont pas à l’abri de ces problèmes cardiaques et l’absence de symptômes ne facilite pas la tâche. Il est fortement conseillé de trouver une assurance chat pas cher.

Par ailleurs, la toux peut aussi annoncer une maladie cardiaque. C’est plutôt rare, mais c’est le résultat d’une présence d’eau dans les poumons du chat. La situation est plus critique dans le cas des paralysies. À ce stade de la maladie, les chats perdent la fonction des pattes de derrière. Il faut agir dans les 48 heures sinon cela peut être fatal pour les chats.

Faire face à la maladie cardiaque des chats

Cette maladie est en général incurable. Cependant, on peut limiter les dégâts. On peut aussi ralentir l’évolution de la maladie et soulager le chat des douleurs. Il est également fortement conseillé d’adopter une alimentation saine pour éviter le surpoids. Ce dernier est une des causes d’un infarctus chez les chats.

Dans le cas d’une CMD, caractérisée par un muscle cardiaque mince et flasque, la supplémentation en taurine peut aider les chats à se rétablir. Cependant, ce traitement ne fonctionne pas sur les autres cas de maladie. Dans tous les cas, il est recommandé de surveiller de près les chats et être attentif aux petits signes annonceurs.

En outre, le vétérinaire peut aussi prescrire des anticoagulantes pour limiter ma formation de caillots. Dans le cas d’une situation plus grave, une hospitalisation est nécessaire. Cependant, jusqu’ là, les médicaments sont préférés aux interventions chirurgicales, car rares sont les chats qui survivent.

Les conséquences des maladies cardiaques chez les chats

En général, ces maladies causent une diminution de la quantité de sang éjectée par le cœur et celui-ci s’accumule dans un espace du cœur. De ce fait, les organes manquent d’oxygène. Dans un premier temps, l’organisme du chat met en place un système pour survivre à cette baisse, mais cela est juste temporaire.

En outre, à la fin, l’organisme se fatigue et n’arrive plus à combler ce dysfonctionnement. C’est là que s’installe une vraie insuffisance cardiaque. Le mieux est de consulter un vétérinaire dès qu’un changement suspicieux de comportement chez les chats se présente. Il est plus à même à établir un diagnostic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *